Département Énergie & Fluides - Mines Nancy

Témoignage d'élèves ayant effectué un semestre à l'EPFL

    Ces témoignages d'élèves ayant effectué un semestre d'échange, en deuxième année, à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne, dans le cadre d'un accord spécifique que nous avons avec cette école, sont présentés en commençant par les plus récents.


À la suite de ma première année aux Mines de Nancy, étant très intéressé par le domaine de l'énergie, j'ai choisi le département « Energie : Production, Transformation » (maintenant appelé « Énergie & Fluides »). J'ai pu développer à travers les cours de ce département des connaissances dans les domaines de la mécanique des fluides, des transferts thermiques, méthodes numériques pour l'ingénieur...

On m'a alors proposé un échange, spécifique au département Énergie & Fluides, avec l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Depuis le lycée, j'étais intéressé par cette école de renommée internationale, j'avais même au départ envisagé de choisir cette école, mais j'avais finalement décidé la voie prépa CPGE classique, étant donné que je ne savais pas encore quel domaine m'intéressait vraiment.

J'ai saisi cette opportunité ! Cela fait maintenant 2 mois que je suis à Lausanne, et je suis très satisfait de ce choix. Je vais ici vous présenter mon ressenti sur cette école et le cadre de vie.

Tout d'abord, j'ai tout de suite été frappé par la grandeur du campus et le nombre d'étudiants dans cette école : plus de 10 000 ! De plus, c'est un endroit très cosmopolite, avec plus de la moitié des étudiants qui sont étrangers. Cela m'a permis de découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux horizons.

Ainsi, à l'encontre de ce que l'on pourrait penser puisque c'est un pays francophone, le fait d'être à l'EPFL m'aide à beaucoup progresser en anglais. Je parle en effet la plupart du temps en anglais avec mes amis puisqu'ils ne parlent pas français. J'ai aussi environ la moitié de mes cours qui sont en anglais, cela fait donc progresser ma compréhension orale.

Sur le plan scolaire, il est vrai que cela demande un travail important, peut-être un peu plus important qu'aux Mines de Nancy. J'ai en effet choisi 6 cours scientifiques, orientés dans le domaine de l'énergie, tels que « Renewable Energy », « Hydrodynamics », « Turbomachines »... Ces cours sont très intéressants et me permettent d'avoir une vision de plus en plus globale sur les systèmes de production, de conversion et de transport d'énergie.

J'ai fait le choix de prendre un projet de semestre, dans le même esprit que le « projet recherche » de notre école. Je vais donc travailler chaque vendredi dans le « Laboratoire des Machines Hydrauliques », sur le sujet suivant : « Study of Secondary Cavitation Dynamics ».

L'EPFL offre une grande liberté aux étudiants, pour les choix de cours, l'assiduité, etc... Il faut donc savoir être responsable, c'est-à-dire à la fois profiter du cadre de vie exceptionnel et faire son travail d'étudiant. Lausanne est en effet situé au bord du lac Léman, dans le massif des Alpes, les activités ne manquent pas si l'on aime un minimum la montagne !

N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions sur cet échange d'un semestre qui me semble être une très bonne opportunité.

    Témoignage posté en avril 2016 par Théo Michel   -   Promo 2014   -   theo.michel@etu.mines-nancy.univ-lorraine.fr


Étant donnés les enjeux actuels relatifs à la continuelle augmentation de la demande en énergie dans le cadre de la transition énergétique, nul doute que le secteur de l'énergie ait un bel avenir devant lui. Effectivement, subvenir aux besoins du monde de demain, optimiser les systèmes existants ou développer des méthodes plus respectueuses de l'environnement sont autant de défis qui m'ont incité à envisager une carrière dans le domaine de l'énergie.

Ainsi, le département Énergie & Fluides me semblait le plus adapté pour m'apporter les compétences nécessaires à mes projets. Après y avoir suivi les cours pendant le premier semestre de ma deuxième année à Mines Nancy, j'ai eu la chance de pouvoir bénéficier de l'accord entre le département et l'EPFL et de passer le second semestre en échange à Lausanne.

En ce qui concerne les cours qui m'y sont dispensés, j'ai bien sûr l'équivalent de ceux que l'on retrouve à Nancy, mais il y a également la possibilité de choisir parmi un vivier de cours supplémentaires afin d'approfondir ses connaissances. J'ai ainsi choisi 10 cours à caractères scientifiques, orientés vers les énergies renouvelables, ce qui est certes exigeant mais surtout très intéressant.

Ce qui me plaît véritablement à l'EPFL est d'avoir pu constituer une liste de cours vraiment liés entre eux et apportant des compétences complémentaires. Si la différence majeure avec les cours à Nancy est que l'on est beaucoup plus autonome, le travail en projets est aussi plus courant au sein même des cours afin d'illustrer les notions abordées par des problèmes concrets.

Évidemment, comme pour tout séjour de type Erasmus, c'est l'occasion de rencontrer énormément d'étudiants d'origines différentes, de croiser différentes cultures et d'améliorer ses compétences linguistiques, ce qui contribue aussi à faire de ce semestre une expérience très enrichissante. Qui plus est, le cadre d'études à Lausanne est très agréable avec un campus situé sur les rives du Lac Léman et à proximité des montagnes.

Je suis donc très heureux d'étudier à l'EPFL, de profiter de la qualité des cours, d'être sensibilisé aux problématiques énergétiques actuelles, d'être renseigné plus en détail sur les énergies renouvelables... J'apprends énormément au contact d'excellents enseignants et d'étudiants étrangers. Je recommande cette expérience à tout futur étudiant du département. Je reste bien sûr à disposition pour répondre à d'éventuelles interrogations concernant ce parcours.

    Témoignage posté en avril 2016 par Geoffrey Crouvizier   -   Promo 2014   -   geoffrey.crouvizier@etu.mines-nancy.univ-lorraine.fr


Admis en 2013 à Mines Nancy, j'ai eu l'occasion de goûter à un panel divers et varié de cours. Choisir un département a été le premier virage dans mon parcours. C'est en Energie : Production, Transformation (ancêtre d'Énergie & Fluides) que je me projetais le mieux. Ce choix s'est imposé après l'un des témoignages d'ancien concernant ses activités professionnelles. Développer, consolider et valoriser les connaissances scientifiques pour des secteurs très demandés, toujours en progrès et permettant de réaliser de grands projets, cet ensemble a été un facteur clé dans le choix de mon département.

J'ai ainsi pu approfondir mes connaissances dans des domaines comme la mécanique des fluides ou encore les transferts thermiques. De plus, le département EPT a mis en place un échange avec l'EPFL dont je suis le 1er bénéficiaire.

J'ai eu la chance de partager le 1er semestre à Mines Nancy avec le reste du département, avant de partir début février 2015 pour la Suisse, où je passe tout le 2ème semestre de ma 2ème année. Intégré dans ce nouveau système grâce à la grande communauté d'étudiants étrangers en échange, j'ai réussi à trouver ma place. Je suis divers cours en cohérence avec ceux dispensés aux Mines traitant de turbomachines ou d'électromécanique. En fait, la diversité du panel de cours scientifiques a été à la fois un bonheur et une difficulté : il n'est pas facile de choisir quand beaucoup de cours sont intéressants ! Ainsi, j'ai aussi choisi des cours qui n'ont pas d'équivalent « Mines », comme Ouvrages et aménagements hydrauliques, Hydrodynamique acoustique ou encore Space mission design and operations.

Cette occasion unique est aussi un grand changement dans le rythme de travail. Quasiment libre de faire ce que l'on veut, il faut savoir se prendre en charge, profiter du cadre exceptionnel, de l'enseignement performant tout en travaillant. C'est concilier et profiter de tout cela dans ce nouvel environnement qui me plaît le plus à ce jour.

Dans la majorité de mes cours, j'ai l'occasion de travailler sur des projets concrets en français ou en anglais. Cela permet de se confronter directement à des problèmes d'ingénieur, que ce soit dans la conception d'une centrale hydroélectrique pour faire face à d'éventuels coups de bélier, ou dans l'élaboration de scénarios énergétiques justifiés à l'horizon 2050 en s'appuyant sur l'ensemble des données actuelles.

Ainsi, à travers ce parcours, j'ai la chance de découvrir un nouveau campus, des étudiants de tout horizon, d'expérimenter des cours de masters en anglais mais aussi d'aborder des thématiques variées sur les énergies ou des études spécifiques sur les ouvrages qui y sont liés. J'espère pouvoir bientôt partager cette expérience avec les curieux d'énergie qui choisiront le département EPT...

    Témoignage posté en avril 2015 par Aurélien Chénier   -   Promo 2013   -   aurelien.chenier@mines-nancy.org


Page gérée par le responsable du département
Emmanuel Plaut... Last modified: Fri Sep 2 18:31:50 CEST 2016